Land art 3e 2020

The Mandala Land Art Project (3e)

Dans le cadre de leur séquence d'anglais dédiée au mouvement "Land Art", la classe de 3e s'est essayée à l'élaboration de mandalas végétaux non loin des berges de la Dordogne.

Ce projet était la concrétisation d'une préparation réalisée en classe d'anglais autour d'un lexique dédié à la nature et à l’emploi de structures de phrases permettant d'exprimer la planification de projet :

-> What ? "We want to..." / "We would like to..." / "We will..."

-> Why ? "We want to show people that..."

-> How ? "by + verb-ING" => by collecting, by assembling, by gathering... / we must... / we need to... / we have to... /

Les élèves ont appris que le mouvement "Land Art" voit le jour essentiellement aux USA à la fin des années 60 dans un contexte historique particulier (guerre du Vietnam, hippies, mouvement des droits civiques), qu‘il puise aussi largement son inspiration dans les sociétés anciennes du monde anglophone; des sociétés qui agencent déjà des objets naturels avec méthode (civilisation pré-celtique en Angleterre avec le site de Stonehenge) ou entretiennent parfois un rapport très spirituel à la terre (les aborigènes en Australie).

Le sujet du mandala s'est imposé comme une évidence en ce qu'il permettait aux élèves de vivre l'expérience du "Land Art" à travers un projet à la fois simple et porteur de sens. Le mandala est en effet un motif aux vertus guérisseuses et apaisantes dans certaines cultures asiatiques.

Enfin, un tel projet a permis de mettre à l'épreuve leur aptitude à travailler ensemble. La qualité des oeuvres réalisées à l'issue de cette activité atteste que ces objectifs ont largement été atteints ! Bravo les 3e !