Projet Land Art 3e

Dans le cadre de l'enseignement pratique interdisciplinaire mettant cette année le « land art » à l'honneur, les élèves de 3e et leur professeur d'anglais Monsieur Neumann sont allés arpentér les sentiers forestiers aux abords du collège pour réaliser une œuvre collective reprenant 3 formes différentes de mandalas.

 

Pourquoi le Land Art en anglais ?

Les artistes pionniers de ce mouvement sont essentiellement anglo-saxons.

D'autre part, cette forme d'art est intimement liée à bon nombre de cultures tribales localisées en terres anglophones (les natifs aux USA, les aborigènes en Australie, la culture maori en Nouvelle-Zélande…).

 

Pourquoi le mandala ?

Ce motif à la fois simple et esthétique permettait en peu de temps (1 séance) de produire une œuvre collective aboutie. À l'exemple d'Andy Goldworthy, célèbre artiste britannique du mouvement « land art », nous avons mis à profit les couleurs et les formes des matériaux trouvés sur le site. Les mandalas, dessins de la culture bouddhiste et hindouiste, soulignent par ailleurs la dimension éthique et spirituelle de cette nouvelle forme d'art.

 

Et la langue anglaise ?

De gros efforts ont été portés en classe sur le vocabulaire spécifique des matériaux du « land art ». Les élèves ont travaillé la description physique et morale. En outre, il ont été amenés à développer des stratégies d'analyse d'oeuvre par des phrases simples.

 

 

D. Neumann

01

01

02

02

03

03

04

04

05

05

06

06

07

07

08

08

09

09

10

10

11

11

12

12

13

13

14

14

15

15

16

16

×